AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

ac : Anna Popplewell
Messages : 32
Date d'inscription : 19/08/2018

Message Elisabeth de Kérizel ♦ écrit Dim 19 Aoû - 0:55
  • Elisabeth de Kérizel
  • Noble
  • 23 ans
  • Féminin
  • Fille de Cordouanelle
  • Célibataire
  • Aucun territoire
  • Les anmas
▬ ft. Anna Popplewell

RaceHumaine
Allégeanceson pays et les convictions de son père
Statut de naissanceHaute Noblesse
SurnomBabette (par sa famille) ; Madame Élisabeth, fille de Cordouanelle (appellation officielle) ; Madame Première (appellation officieuse)

Signe(s) distinctif(s)Des cheveux bouclés et des dents en avant
Descriptif de la familleSon père:
Guillaume II, seigneur de Cordouanelle

Sa tante :
Zéphyrine

Ses frères et soeurs :
Élisabeth
Henriette
Adélaïde
Victoire
Sophie
Louise
Thérèse
Marie
Guillaume-Frédéric
Guillaume-Aimé — héritier


Rang spécialIndiquer ici ; sera affiché sous ton avatar



Caractère

Être la première née dans une famille a beaucoup d'impact sur le caractère de l'enfant. Je n'ai pas échappé à cette règle, et je dois avouer que ce rôle me plaît et me sied à merveille. Je tente d'avoir un comportement exemplaire afin de montrer l'exemple à mes frères et soeurs. Pas question de montrer une quelconque faiblesse, pas de larme, pas de faux pas, du moins, en apparence. Garder la face, même dans les moments les plus difficiles, est tout un art, qu'on apprend à maîtriser avec les années. Du haut de mes 23 ans, on peut dire que je suis plutôt douée en la matière ... mais j'ai encore tellement à apprendre !

Je suis d'une loyauté sans faille et d'une fidélité à toute épreuve. Selon moi, c'est une qualité rare, mais cela fait aussi partie de mes faiblesses. Je suis capable de donner ma vie pour les miens, et, au-delà de cela, je suis capable de suivre aveuglément l'avis et les ordres de la personne que j'aime le plus: mon père. Je sais pourtant penser par moi-même, cela n'est pas la question, mais je considère que mes proches font forcément les choses pour mon bien, et j'ai la naïveté de croire qu'aucun d'eux ne se servira de moi, me mettant en danger.

Avec le nombre de frères et de soeurs que je possède, j'ai appris à me débrouiller par moi-même et je suis donc devenue quelqu'un d'autonome. Il est donc rare que je demande de l'aide pour me sortir de situations délicates, d'autant plus que que je veux absolument qu'on pense que je n'ai jamais aucun soucis et que je suis une jeune femme exemplaire. Il m'arrive donc régulièrement de sortir encapuchonné pour aller régler quelques affaires afin que cela ne nuise pas à ma réputation.

Pour autant, je ne suis pas toujours rassurée lorsque je dois faire cela car je suis plutôt craintive. Je sais que la nature humaine n'est pas foncièrement bonne et j'ai toujours un peu peur de me faire attaquer. C'est pour ça que je me balade toujours avec une dague, cachée dans ma jarretière. Personne ne connaît l'existence de cette arme, et je tiens à ce que personne ne la découvre. Le forgeron qui me l'a faite est persuadé que c'était un cadeau pour un de mes frères.

Je suis incapable de mentir lorsqu'on me confronte. Si je manie le non-dit à merveille, je ne sais absolument pas mentir, les yeux dans les yeux. De même, lorsque je constate une injustice, je ne saurais pas garder ma langue dans ma poche, et je n'hésite pas à m'exprimer à voix haute, oubliant parfois que ce n'est pas le moment.

Les gens ne me connaissant pas me voient comme une femme fière, prête à conquérir le monde, peut-être peu abordable. Mais en réalité, il suffit d'essayer de me connaître un peu pour découvrir que je suis une demoiselle pleine de vie, joyeuse et qui peut avoir beaucoup d'humour, voire même être taquine.

Finissons par un défaut dont je ne suis pas fière ... La jalousie ! Et ce, dans beaucoup de domaine: la famille, l'amitié et l'amour. J'ai toujours tenu à ce que mon père me voit pour la parfaite fille, et je ne supporte pas d'être ignorée. J'ai besoin de savoir que je suis importante pour les personnes qui le sont pour moi, et je veux avoir une relation privilégiée avec eux. Si une autre personne s'immisce dans celle-ci, je le prends très mal et je suis capable d'être cinglante.

Physique

Je ne me suis jamais trouvée très jolie. J'aurais aimé avoir le charme de ma mère, une femme que j'admirais tant par son charisme naturel que par son verbe. Si j'ai hérité de sa longue chevelure frisée et brune, j'ai hélas une mâchoire qui me plait guère. Plutôt grande, avoisinant le mètre soixante-dix, la peau assez pâle qui rougit trop facilement au soleil, je m'habille avec de jolies robes, adorant les belles étoffes. Je suis une Dame qui est très soignée, et je me plais à me maquiller légèrement.

Manon
30 ans
Code validé
Passionnée des jeux de rôle depuis quinze ans, de toutes sortes, j'enseigne le français en collège et j'adore ça !


Dernière édition par Elisabeth de Kérizel le Lun 20 Aoû - 0:08, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ac : Anna Popplewell
Messages : 32
Date d'inscription : 19/08/2018

Message Elisabeth de Kérizel ♦ écrit Dim 19 Aoû - 0:56
La vie rangée et dérangée de Madame Première
Elisabeth de Kérizel

Une cinquantaine de lignes
Manon
19 août 2018

Madame Première ... Peut-être est-ce par humour que je me suis surnommée ainsi, mais c'est aussi une étrange vérité. Je suis la première née de ma famille, et mes parents m'ont eu vraiment très jeune. C'est en effet à l'âge de quinze ans que Guillaume de Kérizel devint père. Peut-on dire qu'il était un père aimant ? A sa façon, peut-être. Toujours très à cheval sur l'étiquette, je sus très rapidement quelle était la place d'une fille dans la haute noblesse. Mère, de son côté, était une femme des plus aimantes, qui me chérissaient, mes soeurs et moi. Les trois premières années de ma vie, seule dans la famille, furent très riches en câlins, en sourires et en rires. Il faut dire que Mère apprenait à l'être, et qu'on sentait qu'elle avait cette fibre maternelle qui font d'une femme une personne respectée par tous. J'étais une petite fille heureuse et épanouie.

Puis arriva ma première soeur, Henriette. Je ne fus pas des plus facile avec mère, à cette période, jalousant ce magnifique bébé joufflu et adorable qui faisait moultes sourires à ma mère. J'avais à peine trois ans, et je régressais à vue d'oeil, voulant absolument attirer l'attention sur ma personne. Je crois que c'est le premier souvenir réel que j'ai encore de cette période. Mon père, affecté certainement par le fait que ma mère soit totalement perdue dans son rôle de mère, me prit entre quatre yeux et m'expliqua alors mon rôle de grande soeur. J'eus alors le droit à tout le champ lexical des responsabilités, de l'exemplarité et de la noblesse. Je ne sais si c'est le fait d'avoir, pour la toute première fois, une attention particulière de la part de notre père, ou si c'était parce que j'étais heureuse d'avoir une importance toute aussi particulière, mais ce discours eut un impact des plus positifs puisque c'est dès ce moment que je me surnommais Madame Première.

S'en suivit alors une longue liste de soeurs, principalement, mais aussi de deux frères. Je gardais en tête le discours de mon père, et je devenais une soeur presque exemplaire, même si j'avais, par moment, quelques retours de crise de jalousie, obligeant ma mère à m'accorder une attention particulière et obligeant mon père à me rappeler l'importance d'être l'aînée de cette fratrie. Je me rapprochais d'Henriette et d'Adélaïde, les protégeant et partageant avec elles leurs secrets, faisant croire que, de mon côté, je n'en avais absolument aucun. Pourtant, c'était loin d'être vrai, car, lorsque le soir tombait et que l'obscurité me permettait, sous ma capuche, de passer inaperçu, il n'était pas rare de me voir sortir pour parcourir nos terres, à cheval. Je suis une cavalière émérite, et j'adore cela.

L'année de mes  ans vingt-trois ans fut des plus compliquées puisque je perdis ma mère. Je vis mon père s'éloigner de nous, préférant chasser ou courir de lits en lits. De mon côté, je gardais la tête haute, essayant de ne pas montrer mon désarroi. Je prenais donc en charge mes frères et soeurs les plus jeunes, avec l'aide d'Henriette et d'Adélaïde. Trois mois que ma mère nous a quitté, et j'ignore encore si toute la famille va réussir à tenir la route. Mais je n'oublie pas mon rôle, je dois garder la tête haute, montrer à tout le monde que les de Kérizel est une famille noble qui impose le respect. Seulement, avec toute cette pression, j'ai décidé, le soir venu, de prendre davantage de risques. Je pars galoper, m'aventurant de plus en plus loin. On aurait pu penser que j'aurais quelques soucis, et pourtant, ce ne sont pas ces sorties nocturnes qui marquèrent un tournant à ma tranquillité d'esprit. En effet, alors que je partais pour me rendre chez ma Tante Zéphyrine, notre calèche se fit attaquer. Je parvins à m'en sortir, aidé d'un inconnu, avec seulement une énorme brûlure sur le bras. Depuis, je me promène avec une dague dans la jarretière, dague que j'ai faite fabriquer, prétextant un cadeau pour mon frère.

Mon père est aujourd'hui parti pour arranger mon mariage. Je le sais depuis toujours, je vais être marié à un homme de ma condition, et j'espère même pouvoir grimper encore quelques échelons au niveau de la puissance. Les quelques secrets que j'ai pu récolter sont chaudement gardés, et j'espère que je n'aurais jamais à m'en servir. Mais prudence est mère de sûreté.



Dernière édition par Elisabeth de Kérizel le Lun 20 Aoû - 0:39, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guillaume de Kérizel
ac : Henri (Henry) Cavill
Messages : 193
Date d'inscription : 14/06/2018
Loué les rois :
Surnom : le Bien-Aîmé ; Guy ; Gus
Mariage : veuf de sa femme Marie de Les Anges
Age : 38 ans
Métier/Titres : ambassadeur & ministre des Affaires étrangère / duc de Kérizel
Allégeance : sa famille & son pays

Message Elisabeth de Kérizel ♦ écrit Dim 19 Aoû - 1:25
Bon-jour ou bon-soir ma fille,

J'espère découvrir les quelques secrets qui jalonne votre histoire et notre histoire commune. Pour que la beauté du forum soit pleine et entière, votre vieux père vous conseille d'enlever les dévoileurs (spoilers) qui cachent la feuilel blanche de vos parties de fiches.

J'ai l'honneur d'être, &c. Votre père,

G. de Kérizel


Okay, j'arrête la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sibelle Andores
ac : Diane Kruger
Messages : 383
Date d'inscription : 03/06/2018
Surnom : La Rose d'Alcantra, L'épine d'Arcadia, Colombe, Sib...
Mariage : Célibataire
Age : 18 ans
Métier/Titres : Lady d'Alcantra ⌂ Dame d'atour de la Reine Janna ⌂ Disciple d'Ashir
Allégeance : Officiellement, à sa famille. Officieusement... elle s'aime plus que quiconque.

Message Elisabeth de Kérizel ♦ écrit Dim 19 Aoû - 1:40
Bienvenue par ici, Élisabeth ! Sunny

Bon courage pour ta fiche, si tu as la moindre question n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Message Elisabeth de Kérizel ♦ écrit Dim 19 Aoû - 19:18
Bienvenue à toi Elizabeth, pardon Elisabeth, habitude de l'écrire ainsi.  Je te souhaite plein de courage pour écrire cette fiche et je suis content que Guillaume ait sa fille ! Wink
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ac : Anna Popplewell
Messages : 32
Date d'inscription : 19/08/2018

Message Elisabeth de Kérizel ♦ écrit Lun 20 Aoû - 0:09
Merci à tous pour votre accueil, vous êtes adorables ❤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guillaume de Kérizel
ac : Henri (Henry) Cavill
Messages : 193
Date d'inscription : 14/06/2018
Loué les rois :
Surnom : le Bien-Aîmé ; Guy ; Gus
Mariage : veuf de sa femme Marie de Les Anges
Age : 38 ans
Métier/Titres : ambassadeur & ministre des Affaires étrangère / duc de Kérizel
Allégeance : sa famille & son pays

Message Elisabeth de Kérizel ♦ écrit Lun 20 Aoû - 0:52



Fiche validée !

Félicitations ! Te voilà officiellement validé, et ton aventure sur Nihilium va donc pouvoir commencer dès maintenant !  

Mais avant toute chose, n'oublie pas de Recenser ton avatar et, si tu joues un personnage noble, de Recenser ta maison ! Après cela, il te faudra encore créer ta Fiche de RP et ta Fiche de liens. Tu peux également, si tu le souhaites, créer un Journal de bord ! Nous te demanderons aussi de remplir ta fiche de personnage, qui se trouve dans ton profil !

Une fois ceci fait, pour commencer à RP, nous te conseillons de poster une Demande directe de RP pour trouver le plus vite possible un partenaire ! Si tu préfères te détendre, tu peux aussi tout à fait te rendre dans la partie Flood !

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à poster dans la F.A.Q, nous te répondrons le plus vite possible !

Mais, avant tout, n'oublie pas que la première règle est de s'amuser !        
codage par LaxBilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Message Elisabeth de Kérizel ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth de Kérizel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Duchesse Elisabeth d'Alençon
» Elisabeth d'Alençon - mon histoire appartient à Dieu mais je tenterai de la raconter aux hommes[terminé]
» Le missel d'Elisabeth d'Alençon
» "Bien le bonjour~" || Elisabeth
» Why Haiti Can't Forget Its Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Amhal :: Parchemins antiques :: Présentations :: Anciennes fiches :: Fiches archivées-
Sauter vers: