AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar

Guillaume de Kérizel
ac : Henri (Henry) Cavill
Messages : 192
Date d'inscription : 14/06/2018
Loué les rois :
Surnom : le Bien-Aîmé ; Guy ; Gus
Mariage : veuf de sa femme Marie de Les Anges
Age : 38 ans
Métier/Titres : ambassadeur & ministre des Affaires étrangère / duc de Kérizel
Allégeance : sa famille & son pays

Message [SOLO] Le Mal de Gothfrid ♦ écrit Sam 30 Juin - 14:27


Le Mal de Gothfrid

Drelin, drelin, drelin. Carogne, à tous les diables ! Est-il possible qu'on laisse comme cela un pauvre malade tout seul ?  — Molière

E5 - 20, Mois 10, Semaine 1, Jour 2

J'étais dans mon bureau, à m'occuper des sujets importants qui se passaient sur mon territoire, quand un valet entra : « — Madame Élisabeth, mon seigneur. » Ma fille entra, souriante ; je lui rendis aussitôt sa bonne humeur. « — Que voulez-vous, madame, en ce jour radieux ? » Elle s'approcha de moi, une lettre à la main. « — Un homme souhaite vous voir : il vient de la part de la famille royale. » Tel un chien, mes oreilles furent vissées à ses mots. «  Et aussi vous dire qu'il est bientôt l'heure de dîner, monsieur. Il sera midi dans une demie-heure » Je me levais, fermant mon bureau à cylindre avec une clef que je gardais au cou. « — Amenez-moi à cet homme. J'espère qu'il s'est restauré de son voyage. — Bien entendu, papa ! Nous l'avons installé dans l'antichambre de votre appartement où il mange en ce moment. Le couvert est en train d'être installé pour nous autres, mais comme il était très affamé… ! — Vous avez bien fait. » interrompis-je.

Nous nous dirigeâmes jusqu'à mon antichambre & nous le vîmes assis sur une chaise & les pieds sous une table où il tranchait le lard avec Madame Victoire. Il lui racontait comment était la capitale & ce qu'on pouvait trouver sur le continent, avant de relever la tête quand ils nous entendîmes entrer. S'arrêtant net, ils se levèrent & me firent la révérence. « — Mon seigneur, c'est un honneur que de vous rencontrer ! Sa Majesté a fait envoyer des messagers dans tout le royaume pour avertir qu'il a besoin de votre aide ! » Intrigué, j'arquais un sourcil : « — Qu'y a-t-il de si pressant pour que le roi vous presse jusqu'à nous, mon brave ?! » Il prit une mine grave & annonça d'une voix solennelle : « — Le roi se meure, mon seigneur… » Mesdames de Kérizel eurent des : « Ah ! » d'effroi ; pendant que je ne lâchait qu'un petit : « Oh ! » de surprise. « — Sa Majesté la reine cherche un remède & récompensera quiconque le trouvera ! »

Je réfléchissais un instant. « — L'état de Sa Majesté est grave ? — On le dit alité & nous voulant plus s'alimenter. La famille royale n'a pas souhaité beaucoup communiquer là-dessus, veuillez excuser… — Vous l'êtes, mon brave ! Retournez à votre dîner, vous nous avez assez aidés pour la journée. » Il me salua & se rassit, pendant que je faisais signe à Babette de me suivre ; mais avant de voir le valet fermer la porte, je lançais à ma petite fille : « — Je ne saurais que trop vous conseiller de prendre une plume & du papier pour noter tout ce que cet homme va vous apprendre, Madame Victoire ! » avant de voir la porte se refermer sur nous. Vu que le soir-même, elle avait beaucoup de feuilles de papier en main à la relecture, je présumais que notre homme devait dire des choses intéressantes !




Dernière édition par Guillaume de Kérizel le Mer 22 Aoû - 22:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guillaume de Kérizel
ac : Henri (Henry) Cavill
Messages : 192
Date d'inscription : 14/06/2018
Loué les rois :
Surnom : le Bien-Aîmé ; Guy ; Gus
Mariage : veuf de sa femme Marie de Les Anges
Age : 38 ans
Métier/Titres : ambassadeur & ministre des Affaires étrangère / duc de Kérizel
Allégeance : sa famille & son pays

Message [SOLO] Le Mal de Gothfrid ♦ écrit Jeu 12 Juil - 18:48


Le Mal de Gothfrid

Un mariage n'est rien qu'un contrat, œil pour œil, dent pour dent ! — Tim Burton

E5 - 20, Mois 10, Semaine 1, Jour 2

Je retournais avec Babette dans mon bureau. « Je peux vous emprunter un instant ? Faites donc, Monsieur. » incita-t-elle en s'asseyant sur le fauteuil en face de mon bureau fauteuil. Je m'asseyais, puis croisant mes mains, j'entamais : « — Vous savez, je penses partir pour aller voir notre seigneur & l'entretenir de l'état du roi... » Elle rit : « — Mon père, vous venez seulement de rentrer du tour de votre île. J'espère que cela se passera bien si vous souhaitez partir. » Je me mordais un peu la lèvre, toutefois amusé de sa spontanéité. « — Je ne vais pas que pour ça, en vérité… » Après un bref silence, je terminais : « Je compte aussi sur cette entrevue pour… Vous… Marier à Symon Andores. »  Je préférais détourner le regard vers la droite, n'osant pas affronter le sien ; d'ailleurs, cela ne traîna pas : elle se leva d'un bond & s'écria : « Quoi ?! Mais mon père, vous auriez mieux fait de m'entretenir de la chose plutôt ! » Elle commença à faire les cent pas dans la pièce. « — Madame… » tentais-je. « — Vous me l'auriez appris plutôt, j'en serai contente ! Mais vous me dites cela maintenant, alors que vous allez encore nous quitter pour je-ne-sais encore combien de temps ?! Vous mentez non seulement à tout le monde ici, mais aussi à moi, votre fille aînée & principale concernée ! »

À mon tour de me lever : « — Ah, Madame ! Je ne vous permets point de m'appeler : « menteur » ! Je suis : « diplomate » si vous le souhaitez ! Mais pas un menteur, ça non ! » Elle croisa les bras & me tourna le dos & regarda des livres de comptes de ma bibliothèque. « — Il n'empêche que vous me cachiez des choses. Vous êtes mon père, je suis votre fille : je vous servirais comme une fille doit servir son père. Vous êtes un homme, je suis une femme : je vous obéirais comme une femme doit obéir à un homme. Sois tout cela ! » Elle se retourna, l'index en ma direction. « Mais je ne veux plus de mensonges ou de cachotteries entre nous. Je veux un lien de confiance & je vous demande de le respecter ! »

Je lui prit la main, puis je lui baisait les doigts : « — Soyez assurée, Madame, que plus jamais je ne vous cacherais quoique ce fut. » Avec un petite moue & un soupir, elle murmura : « Je l'espère, Monsieur. Je l'espère… »

E5 - 20, Mois 10, Semaine 1, Jour 3

Le lendemain, un serviteur entra dans ma chambre, où je finissais de me préparer : « — Monseigneur, votre attelage est prêt à partir dans une heure, le temps que nous terminions de charger les affaires. » Puis il s'inclina & s'en alla. En arrivant dans la cour où se trouvait mon carrosse, je prenais une à une mes filles. « — Je ne peux pas venir avec vous, papa ? — Non, j'aurais aimé mais je ne peux pas, ma petite Victoire… Je vous promet de rester assez longtemps pour vous faire quelques portraits de paysages, toutes fois. » J'arrivais à Babette. « — Je m'en vais pour vous-savez-quoi & je souhaites que vous n'en parliez pas, même si on vous en fait la demande. Avec vos sœurs, veillez bien sur vos cadets & cadettes. Je vous fais confiance. » J'avais un sourire gêné : « — Moi aussi, je vous fais confiance. » répondit-elle, l'air mutin. J'allais passer la porte de la voiture, mais je ne pus m'empêcher de lancer : « Monsieur Philippe de Range ! » L'intéressé releva la tête : « — Oui, Monseigneur… ? — Si mes filles n'arrivent pas à gérer les plus jeunes, vous les aiderez, s'il-vous-plaît ! Je sais que vous & Madame Henriette devriez faire la paire : au vu du temps que vous passez ensembles, vous devez bien vous entendre. » Tout le monde rigola de mon intervention. À cette époque, je n'avais qu'un bref soupçon d'une potentielle liaison, mais leur manière de rougir était une preuve de plus à mes yeux, qui ne voulant gracieusement rien voir.


FIN


Dernière édition par Guillaume de Kérizel le Mer 22 Aoû - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[SOLO] Le Mal de Gothfrid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes d'Amhal :: Zone HRP :: Archives royales :: Archives V1-
Sauter vers: